Les ateliers en classe gratuits sont de retour!

Financé par CanCode

Code in the Stars with Astro Pi

Code in the Stars with Astro Pi Mission Zero challenge participation.

Katherine Lissitsa
6 mars 2019

Quand on demande aux enfants ce qu’ils aimeraient faire quand ils seront grands, le métier d’astronaute apparaît souvent dans le top 3. Le rêve de monter dans une fusée, de flotter en apesanteur et de voyager dans l’espace est présent à l’esprit de plusieurs enfants. Mais qu’ils quittent ou non la Terre un jour, partout au Canada les enfants ont maintenant la chance de se rapprocher de l’espace.

Kids Code Jeunesse participe à Astro Pi: Mission Zéro - un défi annuel, lancé conjointement par l'Agence spatiale européenne et la Fondation Raspberry Pi, qui offre la possibilité aux jeunes développeurs de lancer leur code dans le cosmos. À l'aide d'une version spéciale du micro-ordinateur Raspberry Pi pouvant facilement fonctionner dans l'espace, les élèves de moins de 14 ans peuvent faire équipe et créer un projet de codage qui sera envoyé et affiché sur la Station spatiale internationale (SSI). Les astronautes de la SSI verront les messages ou les images, programmés à l’école ou à la maison, qui s’inséreront dans leur routine quotidienne. Voici donc votre chance d’égayer leur journée!

Kids asking their question to the astronaut on stage.

Le projet est ouvert aux enfants du Canada depuis deux ans maintenant et pour l'édition 2018-2019, nous nous sommes associés à l'Agence spatiale canadienne pour donner aux jeunes codeurs de ce côté-ci de la planète la chance de participer au défi grâce à Coder dans les Étoiles. Afin d’inspirer et d’encourager les élèves de partout au Canada, nous avons décidé de lancer notre version d’Astro Pi au moyen de diverses initiatives qui les mettraient en contact avec l’ambassadeur canadien du projet, David Saint-Jacques.

Ingénieur et astrophysicien de Saint-Lambert, au Québec, David Saint-Jacques a entrepris sa première mission à bord de la SSI en décembre 2018 afin de mener des expériences scientifiques et d'explorer de nouvelles technologies. Il a maintenant passé près de 80 jours dans l'espace et des élèves de Colombie-Britannique ont récemment eu un aperçu de ce à quoi cela pouvait ressembler.

Kid and host looking at David Saint-Jacques floating in his rocket on the screen.

Le 31 janvier 2019, le gymnase de la Lord Selkirk Elementary School à Vancouver, C.-B., débordait d'élèves curieux et excités. Avec leurs enseignants, ils se sont rassemblés à l'école ce jour-là pour parler à un astronaute, et pas n’importe comment, mais bien en direct de l'espace. En collaboration avec l’ASC, nous avons lancé notre saison d’Astro Pi avec une période de questions en direct entre les élèves de Lord Selkirk et David Saint-Jacques. Les jeunes pouvaient trouver réponse à tout ce qui a trait à l'espace en allant directement à la source.

La période de questions a été dirigée par un autre invité spécial, l'astronaute de l'ASC, Josh Kutryk. Il est intervenu sur scène et a animé la conversation pendant que les enfants s'approchaient du micro et transmettaient leurs interrogations à Saint-Jacques, flottant subtilement sur le grand écran devant eux.

C'est Owen, un élève de 5e année, qui le premier a interrogé David St-Jacques en l’appelant capitaine. En lisant sa fiche aide-mémoire, il est allé droit au but en demandant: «Les astronautes ont-ils besoin de savoir coder?» La réponse de Saint-Jacques fut un oui très franc!

Group picture of kids cheering to the astronaut David Saint-Jacques.

Parmi les autres questions figuraient «Combien de temps a-t-il fallu pour s'adapter à la microgravité?» ou encore «Comment la recherche permet-elle de préparer l'envoi d'êtres humains dans l’espace, demain, et même au-delà?»

Notre directrice principale, Indra Kubicek, s’est réjouie du succès de cette initiative: «Ce fut un tel honneur de lancer le défi Astro Pi au Canada cette année! Voir l'astronaute canadien David Saint-Jacques communiquer directement depuis la SSI avec un groupe d'enfants très heureux à l'école élémentaire Lord Selkirk à Vancouver, en Colombie-Britannique, a vraiment donné vie au codage et à l’espace. Ce fut vraiment une opportunité hors du commun!»

Pour d’autres questions des élèves ainsi que les réponses de David St-Jacques, cliquez içi.

En plus de discuter avec Saint-Jacques, les élèves ont participé à une activité débranchée et ont pu découvrir les meilleurs projets Astro Pi de l’école. Cependant, Lord Selkirk marquait uniquement le début de l’aventure. Du 9 février au 16 mars, nous organiserons des ateliers Astro Pi dans tout le pays. Les enfants pourront être guidés dans leur projet par un instructeur KCJ. Et ne pensez pas que nous avons oublié les adultes - nous avons créé un webinaire et nous distribuons des ensembles de codage gratuits pour nous assurer que les enseignants et les parents soient bien équipés pour aider leurs élèves en classe et leurs enfants à la maison à envoyer du code dans les étoiles.

Quelle que soit la façon dont vous participez, nous espérons que vous aurez la chance de célébrer l’espace avec nous grâce à la mission d’Astro Pi et à David Saint-Jacques!

Keep Reading:

CodeCan : bilan d'une année

Des Canadiennes apportent le STIM dans la communauté

Code in the Stars with Astro Pi

5 Compétences de la vie quotidienne qu’un enfant peut apprendre en programmant

Code en classe: regard sur les ateliers micro:bit de KCJ