Les ateliers en classe gratuits sont de retour!

Financé par CanCode

Démystifier l'intelligence artificielle

L’intelligence artificielle n’est pas aussi effrayante que vous le pensez. Laissez-nous vous montrer pourquoi.

Katherine Lissitsa
3 mai 2019

Si vous pensez que l'IA est un gros monstre technologique effrayant, détrompez-vous. Si vous pensez que l'intelligence artificielle va voler nos emplois et nous dominer tous - détrompez-vous. Mais surtout, si vous pensez que l'IA est réservée aux adultes, pensez-y bien!

L’Intelligence Artificielle, plus connue sous le nom d’IA, n’est pas de la magie noire. Elle n’a pas été élaborée par des scientifiques fous dans un établissement de haute sécurité pour venir assombrir notre avenir. Allons, ce n’est pas si dramatique! À tel point que nous utilisons tous l'IA quotidiennement sans même le savoir. Ce mot que votre téléphone a corrigé pour vous dans un texte? IA. La manière dont vos courriels sont filtrés dans des sections spécifiques de votre boîte de réception? IA. Les prédictions qui apparaissent alors que vous effectuez une recherche dans Google? IA. Et ainsi de suite.

Mais continuons à déchiffrer.

Qu’est-ce que l’IA?

Tout d’abord, il importe de comprendre que l’IA est un terme générique - c’est la branche de l’informatique visant à réaliser des technologies capables de simuler l’intelligence humaine. Ce qui se trouve en-dessous est l’apprentissage automatique: la technique qui permet de créer des logiciels permettant aux ordinateurs d’avoir un comportement plus proche du nôtre.

Pour créer ces logiciels, les informaticiens ont besoin de trois composants-clés: les unités de traitement graphique (GPU), les mégadonnées et les algorithmes. Un GPU est une puce informatique programmable qui effectue des calculs mathématiques afin de restituer des images, des animations et des vidéos sur un écran d'ordinateur. On utilise un ensemble de ces puces pour créer un logiciel d'intelligence artificielle. Viennent ensuite les mégadonnées (le big data), des ensembles de données volumineux comprenant des informations recueillies dans le cadre de nos activités quotidiennes - nos achats en ligne, notre navigation sur Internet, nos like sur les médias sociaux, etc. Les logiciels d’IA exploitent ces données, les traitent à l’aide de processeurs graphiques et nous rendent la vie plus facile, par exemple en proposant des suggestions adaptées à nos goûts (pensez aux meilleurs choix sur Netflix ou aux listes de lecture suggérées sur Spotify). L'interaction de ces composants forme un algorithme - un ensemble d'étapes que l'ordinateur apprend à effectuer de manière intelligente.

L'essentiel c'est que l'intelligence artificielle n'est absolument pas magique. Cela consiste plutôt en outils et technologies avec lesquels tout le monde peut interagir ou interagit déjà, y compris les enfants.

Pourquoi les enfants devraient apprendre l’IA

Étant donné que l’intelligence artificielle est de plus en plus omniprésente, il n’est pas surprenant qu’elle affecte également la vie des enfants. Et même si certains parents s'inquiètent des effets de l'IA sur leurs enfants, la technologie présente des avantages qu'il vaut la peine de prendre en compte.

Nous pensons que l’intelligence artificielle est un élément important du parcours éducatif des enfants pour les mêmes raisons que celles invoquées par KCJ pour les inciter à utiliser le code, c’est-à-dire parce que l’IA pénètre dans notre monde de multiples façons. Et plus ils se familiariseront jeunes avec cette technologie, plus ils seront équipés lorsqu'ils l’utiliseront à l'avenir.

En travaillant avec des outils d'IA pratiques, les enfants peuvent cultiver leur curiosité, développer leurs compétences créatives, apprendre à résoudre des problèmes et améliorer leurs compétences en littératie numérique. Prenons, par exemple, Cognimate, un agent intelligent que les enfants peuvent programmer et à qui ils peuvent enseigner. C’est un outil qui fait à la fois office de pair avec lequel jouer et avec lequel réfléchir. Cognimate est une plate-forme open source basée sur Scratch avec laquelle les enfants de 7 à 14 ans peuvent bricoler, programmer et ils peuvent la personnaliser pour faire en sorte qu’un ordinateur ou un robot interagisse avec eux.

Enseigner l'IA aux enfants peut également aider à faire disparaître cette zone d’ombre mystique que certains ont fait de l’IA. Si les enfants apprennent les principes fondamentaux du domaine et parviennent à en faire l'expérience au moyen d'une application réelle, l'aspect supposé «magique» actuellement associé à l'IA disparaîtra lentement. De plus, cela pourrait permettre aux esprits plus curieux et plus déterminés de développer des technologies d’IA qui faciliteront nos routines quotidiennes - et pas de méchants robots à l’horizon!

Concluons sur quelques points à retenir. D’abord l'IA ne pourra exister ou aller où que ce soit sans nous. Les gens sont au cœur de l'intelligence artificielle et seront ceux qui la feront progresser, et non les machines elles-mêmes. Enfin, rappelez-vous que ces outils ne nous remplaceront jamais. La technologie, aussi utile soit-elle, ne peut se mesurer à ce que les humains peuvent faire ou à ce que l’interaction humaine peut offrir.

Cliquer ici pour plus d’information sur les opportunités en lien avec l’IA pour les élèves et les enseignants.