Les ateliers en classe gratuits sont de retour!

Financé par CanCode

Des enseignants montréalais pionniers dans l’apprentissage du code!

Bry LeBlanc
13 mars 2018

La fin de semaine dernière, 30 enseignants curieux ont participé à une journée d’atelier gratuite organisée par Kids Code Jeunesse (KCJ) et Lighthouse Lab au cours de laquelle, ils ont pu dépasser leurs appréhensions et s’amuser en apprenant à programmer.

Code Create Teach MTL

Arrivés de bonne heure samedi dans l’imposante salle de réception de la maison Notman, tous les participants venaient avec la ferme intention d’en savoir plus sur l’utilisation pédagogique des nouvelles technologies. Malgré les sourires échangés autour d’un café, une légère appréhension était tout de même palpable.

Lorsqu’on leur a demandé quelles étaient leurs attentes pour la journée une participante a confié:

« Je voudrais intégrer la technologie en classe sans que ce soit trop compliqué ».
« Je ne me sens pas très habile avec les ordinateurs » a renchéri une autre.

Dans le domaine des nouvelles technologies, les élèves apprennent très vite et dépassent parfois leur professeur. Cette expérience peut être vraiment déroutante pour des enseignants qui ont l’habitude de maîtriser parfaitement la matière qu’ils enseignent. « N’ayez pas peur de ne pas connaître toutes les réponses aux questions » insistait Bernat, instructeur pour KCJ, en pointant une citation du mathématicien Seymour Papert :

« Le rôle de l'enseignant est de créer les conditions de l'inventivité plutôt que de fournir des réponses toutes faites ».

Les nouvelles expériences se sont succédées et les enseignants ont appris la programmation en jouant avec Scratch, un langage développé au MIT qui permet d’assembler des blocs de code pour animer des personnages. L’enthousiasme a atteint son paroxysme lorsque Bernat a créé un code qui enchaîne les carrés et a dessiné un mandala en quelques secondes ! « Je pourrais faire cela en classe pour apprendre les courbes, les angles à mes élèves ! » s’est exclamée une participante. La journée s’est poursuivie avec la programmation du jeu roche papier ciseau sur un micro:bit et même une introduction à la programmation en Javascript!

Code Create Teach MTL Code Create Teach MTL

À la fin de l’après-midi, la fatigue était présente, mais les enseignants avaient le sourire aux lèvres en partant. Ils étaient fiers d’avoir relevé les défis du codage.

« Je me suis sentie épaulée, je sens que c’est friendly, c’est vraiment agréable » disait une enseignante.
« J’ai beaucoup aimé l’approche ludique, cela ouvre de nombreuses possibilités pour apprendre en jouant » me confiait une autre.
« Je vais utiliser les micro:bits pour mes (élèves de) secondaire 2 » m’expliquait une troisième.
Code Create Teach MTL

Pour Juliet Waters, directrice de l’éducation chez KCJ :

« introduire la programmation en classe exige du courage et une volonté de la part de l'enseignant ou de l’enseignante. Il s’agit de se mettre dans une position où très souvent il ou elle ne connaîtra pas immédiatement la réponse aux défis que les élèves rencontrent. Notre rôle est de renforcer leur confiance en eux avec des matériaux testés en classe, des objectifs faciles à comprendre et à atteindre, et de les soutenir de manière à leur permettre de se détendre et de s'amuser. »

Voilà qui résume bien une belle journée rondement menée par l’équipe de Kids Code Jeunesse.